A quoi sert d’aménager les espaces à la crèche ?

creche-attitude-le-jeu

Aménager l’espace est une des missions éducatives que les professionnels mettent en œuvre au quotidien.

Le monde de la petite enfance est très réglementé et les locaux des structures d’accueil du jeune enfance doivent répondre en priorité à ces normes d’hygiène et de sécurité.

Au-delà de cet aspect normatif, la crèche est avant tout un lieu d’éveil, un terrain de découverte et d’exploration où l’enfant pourra au gré de ses capacités apprendre à sa guise.

 

Des jeux riches et variés en libre accès

L’enfant va pouvoir évoluer librement dans différents espaces définis en zones de jeux aménagées et pensées pour lui à la crèche.

Concrètement, l’enfant évolue en « jeu libre » dans un espace disposant de plusieurs espaces fournis en matériel à disposition complète de l’enfant.  

 Le jeu libre permet à l’enfant de développer et découvrir ses compétences et les limites en perpétuelles évolution de son corps.

Un des fondements des apprentissages d’un jeune enfant concerne ses compétences motrices pour se déplacer, explorer et agir pour comprendre le monde des objets

Les jeux à dispositions, sont des jeux choisis avec intérêt par l’adulte et disposés avec réflexion dans l’espace à la hauteur physique des enfants.

L’enfant doit pouvoir se servir seul, sans demander à l’adulte, et y jouer comme il veut, c’est-à-dire sans consignes d’utilisation du jeu.

 

On apprend dans l’action

Le mouvement est la base de notre vie, le moteur est la base de l’apprentissage.

C’est l’expérimentation motrice qui permet de câbler le cerveau de l’enfant.

Ces expériences activent des zones neuronales, chaque mouvement entraine une planification et une réorganisation cérébrale.

Le jeune enfant va donc apprendre dans l’action.

Le mouvement est sa seule façon d’avoir un effet sur le monde qui l’ entoure. C’est pour cette raison que le tout petit doit être libre de bouger et de circuler pour interagir avec les jeux à sa disposition.

De plus il est essentiel de permettre dans les crèches le mélange, la combinaison, le détournement des jeux.

L’enfant établit un rapport du corps aux objets et aux espaces via des expériences corporelles répétées, l’enfant n’apprend pas la fonction de l’objet mais ce que son corps peut faire par rapport à l’objet, c’est ce que l’on appelle l’affordance.

L’enfant se laisse guider par ce qu’il voit, la forme de l’objet et cela va lui dicter son utilisation

L’enfant ne doit pas être dérangé pour explorer, il doit pouvoir être dans un engagement actif pour éprouver du plaisir, il faut laisser faire.

Les adultes n’ont donc pas à expliquer à quoi sert une chaise, ce qu’est une courgette ou une voiture car cela ne répond pas au besoin de l’enfant.

Son apprentissage se fait tout d’abord par la motricité et c’est cette expérimentation motrice qui permet de câbler le cerveau.

La fonction de l’objet est davantage liée à une représentation mentale et une compréhension qui arrivera dans un second temps avec la maturation cognitive et avec les expériences répétées liées à l’utilisation.

L’aménagement de l’espace avec des zones de jeux est donc un outil pour permettre l’exploration de l’enfant à tout moment de la journée et varier ses expériences afin qu’il puisse développer son cerveau de manière harmonieuse.