Baisse des ouvertures de places de crèches en France

Une récente étude publiée par La Fédération des Entreprises de crèche (FFEC) annonce que pour la quatrième année consécutive, les ouvertures de places de crèche chutent en France, dépassant à peine 13 000 places.

 

La FFEC, préoccupée devant la chute des créations de places , présente quatre points pour contrer la baisse des places en crèches disponibles :

 

  • la liberté de construire des places de crèches, là où des salariés en ont besoin, y compris en dehors des zones prioritaires. S’il est légitime de choisir d’accélérer la croissance des places de crèches dans les zones sous-dotées, cette accélération ne doit pas être au détriment de l’ensemble des autres familles.

 

  • la simplification des normes de création et de fonctionnement des établissements d’accueil du jeune enfant et le rétablissement de l’article 26 bis du projet de loi pour un Etat au service d’une société de confiance supprimé par le Sénat.

 

  • une campagne nationale en faveur des métiers de la Petite Enfance, cette filière étant créatrice d’emplois qualifiés en CDI et à plein temps et en pénurie grave de personnels

 

  • l’extension aux Indépendants du Crédit d’impôt famille afin qu’ils puissent bénéficier des places de crèches d’entreprises, comme les salariés soutenus par leurs employeurs, et participer ainsi à la création de nouvelles places de crèches.

 

Selon elle, il est urgent pour le Gouvernement d’annoncer sa stratégie pour la Petite Enfance de la France basée sur une politique familiale ambitieuse au service de toutes les familles et financée en conséquence.

 

Cliquez-ici pour lire le communiqué de la FFEC.