Crédit impot famille : quels avantages pour les parents-salariés

Que vous optiez pour une garderie, une crèche ou micro crèche, un jardin d’enfants ou encore une assistante maternelle, vous bénéficiez d’un crédit d’impôt de 50 % de vos frais de garde dans la limite de 1150€ par enfant et par an.

 

Lorsque vous laissez votre enfant à garder que ce soit à votre domicile ou à l’extérieur de celui-ci, les dépenses occasionnées vous donnent droit à divers avantages fiscaux. Crèche, nounou à domicile, assistante maternelle ou jardin d’enfants, il existe différents crédits d’impôt en fonction de chaque option. C’est au moment de remplir votre déclaration de revenus qu’il vous faudra mentionner les dépenses engagées pour la garde de votre enfant afin d’obtenir une déduction d’impôt.

 

Quel crédit d’impôt en embauchant une nourrice à domicile ?

Vous souhaitez que votre enfant ne soit pas déplacé chaque jour et qu’il conserve ses repères ? En embauchant une nourrice à domicile, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt garde enfant ou à une déduction d’impôt. En indiquant les dépenses occasionnées, le fisc vous remboursera 50% de leur montant dans la limite d’un plafond annuel différent en fonction des situations. Pour obtenir ce remboursement, il est essentiel de conserver tous les justificatifs liés aux dépenses de la garde de votre enfant à domicile. Gardez les attestations fiscales fournies soit par l’Urssaf, soit par le centre national du CESU (si vous payez la nourrice avec des chèques emploi service), et joignez-les à votre déclaration de revenus (en cas de déclaration papier), ou conservez-les précieusement (en cas de déclaration en ligne).

 

Pour calculer votre crédit d’impôt garde enfant, vous devez :

 

  • additionner le total des dépenses indiquées sur les attestations fiscales ;
  • soustraire de ce résultat le montant des allocations et autres aides touchées.

 

Le résultat obtenu devra ensuite être reporté dans la section 7 de la page n°4 de votre déclaration de revenus, dans la case DB ou dans la case DF en fonction de votre situation. Dernière étape pour obtenir votre réduction fiscale : mentionner sur la page n°2, dans la rubrique E, le nom et les coordonnées complètes de la nourrice ou de l’organisme par lequel vous êtes passé(e) pour la recruter.

 

Quel crédit d’impôt pour faire garder son enfant extérieur à votre domicile ?

Vous souhaitez faire garder votre enfant à l’extérieur du domicile ? Que vous optiez pour une garderie, une crèche, un jardin d’enfants ou encore une assistante maternelle, vous pourrez également prétendre à une déduction d’impôt. Cette déduction est égale à 50% des dépenses engagées pour faire garder votre enfant, dans la limite d’un plafond annuel calculé en fonction de vos revenus. Néanmoins, les aides versées par la CAF, ainsi que les frais de nourriture et d’entretien ne rentrent pas en compte dans le calcul. Pour obtenir votre crédit d’impôt crèche, conservez les attestations fiscales fournies par la crèche de votre enfant, l’Urssaf ou le centre Pajemploi, et joignez-les à votre déclaration de revenus (en cas de déclaration papier), ou conservez-les précieusement (en cas de déclaration en ligne). Pour calculer votre déduction fiscale des frais de crèche, vous devez :

 

  • additionner le montant total des dépenses indiquées sur les attestations fiscales ;
  • soustraire de ce résultat toutes les aides reçues pour la garde de votre enfant, y compris celles de votre comité d’entreprise et de votre employeur. Le résultat obtenu devra être reporté sur votre déclaration de revenus, à la page 4, section 7, rubrique GA. Dernière étape pour obtenir votre crédit d’impôt crèche : mentionner sur la page n°2, dans la rubrique E, le nom et les coordonnées complètes de l’assistante maternelle ou de l’organisme qui s’occupe de garder votre enfant.

 

Les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt pour la garde d’un enfant

Pour pouvoir espérer profiter d’une déduction impôt, plusieurs conditions liées aux personnes concernées, à l’âge de l’enfant et au mode de garde sont à respecter :

 

  • les personnes pouvant bénéficier d’un crédit d’impôt sont soit les parents ayant des enfants à charge, soit les grands-parents ayant des petits-enfants à charge d’un enfant majeur encore rattaché à leur foyer fiscal ;
  • l’enfant concerné par l’obtention d’une déduction fiscale doit être à votre charge et avoir moins de six ans à compter du 1er janvier de l’année de l’imposition ; pour l’imposition des revenus de 2016 déclarés en 2017, l’enfant doit être né au minimum en 2010 ;
  • la garde de l’enfant doit être assurée soit par un établissement certifié et spécialisé dans l’accueil des enfants de moins de six ans (type halte-garderie, crèche, centre de loisirs, garderie scolaire, etc.), soit par une assistante maternelle agréée. Les indemnités kilométriques, les frais de repas et les suppléments exceptionnels tels que les billets de spectacles ou les tickets de manèges sont exclus du calcul. Vous savez désormais qu’il existe une déduction d’impôt crèche de l’ordre de 50% des dépenses engagées (dans la limite d’un plafond). Un bon moyen d’alléger la facture et de faire garder son enfant l’esprit tranquille.