5 idées reçues sur la Crèche d'Entreprise

Il est de plus en plus fréquent que les entreprises accompagnent leurs salariés dans leur recherche d’un mode de garde. Cette solution reste pourtant assez méconnue des parents salariés qui, par manque d’information ou par une connaissance erronée, n’en parlent pas à leur employeur. Cette solution est pourtant idéale pour les parents salariés. Alors stop aux idées reçues !

 

IDÉE REÇUE N°1 : 

 

« Pourquoi mon entreprise participerait au financement de mon mode de garde ? Cela concerne ma vie privée, mon employeur n’a rien à y gagner. » FAUX !

 

 Stop aux idées reçues ! Bien au contraire, votre employeur à beaucoup à y gagner. En réservant des places en crèche pour ses salariés, il participe au bien-être des collaborateurs, ce qui impacte leur efficacité au travail. Ce dispositif facilite également un retour à l’emploi rapide après un congé maternité, et réduit aussi significativement les retards et l’absentéisme, souvent dus à des problèmes de garde d’enfant (nounou malade ou en retard).

 

IDÉE REÇUE N°2 : 

 

« C’est beaucoup trop cher. Jamais mon entreprise ne voudra participer au financement de ma place en crèche. » FAUX

 

83% de la dépense par l’entreprise est subventionnée par l’état ! Au final, le montant restant à la charge de l’entreprise est de 2 380€, ce qui correspond à un coût net de 198 € par mois pour une place en crèche à temps plein. Pour le parent, le coût est le même qu’en crèche municipale.

 

IDÉE REÇUE N°3 : 

 

« Je travaille loin de mon domicile. Je ne veux pas imposer de longs trajets quotidiens à mon enfant pour le déposer à la crèche de mon entreprise.» VRAI et FAUX

 

C’est effectivement l’une des contraintes rencontrées par les salariés. Sachez cependant que votre entreprise peut vous proposer une place en crèche là où vous le souhaitez. Comment? De plus en plus d’employeurs délaissent la traditionnelle « crèche d’entreprise » pour une solution dite de « réservation de places en crèche ». Grâce à ce procédé, vous choisissez la crèche qui correspond le mieux à ses attentes : près de chez vous, près du lieu de travail de l’un des 2 parents, sur votre trajet quotidien, … Cette solution évite des trajets quotidiens parfois longs et fatigants à votre enfant.

 

IDÉE REÇUE N°4 : 

 

« Mon entreprise est trop petite, je suis la seule salariée concernée par un problème de garde. Seules les grosses entreprises proposent des places en crèche à leurs collaborateurs. » FAUX

 

Le dispositif de réservation de places en crèche est sur-mesure pour l’entreprise. L’employeur choisit le nombre de places qu’il souhaite réserver en fonction des besoins de ses salariés et de son budget.

C’est donc possible, même pour une seule place. Si ses besoins changent, l’entreprise peut modifier le nombre de berceaux réservés, en toute simplicité. Pour garantir l’équité entre tous les salariés tout en respectant le budget défini par l’entreprise, une campagne d’attribution permet d’attribuer les places aux salariés en fonction de critères objectifs.

 

IDÉE REÇUE N°5 : 

 

« C’est beaucoup trop long et compliqué à mettre en place. J’ai besoin d’une solution rapidement. » FAUX

 

Le dispositif de réservation de places en crèche est très rapide à mettre en place : les premiers  enfants peuvent être accueillis en crèche dans un délai d’un mois environ. Si l’entreprise souhaite réaliser une étude de besoins et/ou une campagne d’attribution, le délai est un peu plus important. Il faut alors prévoir 3 mois environ pour mettre en œuvre le dispositif.

 

Vous recherchez une place en crèche ? Crèche Attitude peut vous accompagner dans vos démarches

 

Nous contacter

 

Téléchargez gratuitement notre guide pour préparer l’arrivée de votre enfant et choisir le bon mode de garde en cliquant ici.