Concilier au mieux vie privée et vie professionnelle

De plus en plus de travailleurs rencontrent des difficultés à trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Avec le développement des nouvelles technologies, la vie professionnelle a tendance à empiéter sur la sphère privée. A tel point qu’aujourd’hui, les entreprises mettent tout en œuvre pour limiter les risques et trouver des solutions de conciliation entre vie privée et vie professionnelle. Autant d’éléments qui permettent de rétablir l’équilibre fragile entre le travail et la famille.

 

Fixer des limites claires

Beaucoup de salariés, obsédés par le présentéisme, n’arrivent plus à respecter la frontière entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Et pourtant, il est indispensable pour leur bien-être de réussir à préserver leur sphère familiale. Dans cette optique, de nombreux chefs d’entreprise décident d’engager des actions de prévention. Les salariés sont ainsi invités à ne pas emporter de travail chez eux et à couper leur téléphone professionnel dès lors que leurs horaires de travail sont terminés. Pour respecter l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, il est important de sanctuariser sa sphère familiale en établissant des limites claires. Tout ce qui touche au travail doit rester au travail. La mesure la plus simple et la plus rapide à mettre en œuvre est bien entendu la coupure des appareils technologiques liés au travail (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) dès l’arrivée à la maison. Leur traitement doit pouvoir attendre le retour au travail du salarié.

 

La délégation des tâches

De plus en de salariés se voient totalement débordés par les tâches et stressés par la pression. Et pourtant, les patrons et personnes en charge d’équipes ne proposent que rarement aux salariés de déléguer leurs tâches. Il s’agit pourtant d’un moyen efficace d’optimiser la productivité d’une entreprise, puisqu’il permet de garder des employés en bonne forme et de répartir les tâches de manière plus équilibrée. Pour concilier vie professionnelle et vie familiale, la délégation représente un outil de premier choix. Elle permet aux différentes tâches d’être accomplies en temps et en heure et libère les salariés du sentiment de débordement. La délégation est aussi efficace pour favoriser la transmission des savoirs et des connaissances. En bref, un excellent moyen de répartir les tâches et d’améliorer la productivité.

 

Rester organisé

L’organisation est l’un des piliers principaux de l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Pour éviter de se sentir dépassés par les tâches à accomplir, les employés doivent être capables de dresser des listes de priorités. Prioriser les différentes tâches permet en effet d’avoir une visibilité globale et optimale sur les choses qui restent à faire et les tâches à effectuer en priorité. En hiérarchisant ses activités, un salarié développe sa capacité d’organisation et ne se laisse plus envahir par le stress. Sa vision du travail est plus objective et plus terre à terre, ce qui permet une exécution plus sereine et plus rapide. La rationalisation et la priorisation sont les meilleurs outils pour mieux gérer son temps professionnel sans que celui-ci vienne empiéter sur le temps en famille. En accomplissant les tâches les plus urgentes en premier et en reportant le secondaire, le salarié se donne toutes les chances de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.

 

Mettre en place une crèche d’entreprise

La solution la plus efficace pour aider ses employés à trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle consiste à leur proposer des places en crèches. Il est de plus en plus fréquent que les entreprises accompagnent leurs salariés dans leur recherche de mode de garde. De nombreuses études ont prouvé que ce type d’accompagnement avait des effets extrêmement bénéfiques sur la conciliation entre vie privée et vie professionnelle, et donc sur la productivité des salariés. Ses avantages sont en effet nombreux : des jeunes parents salariés plus heureux et plus sereins, moins d’absentéisme et pas d’horaires à aménager…

 

En réservant des places en crèche pour ses salariés, l’entreprise participe au bien-être de ses collaborateurs en leur permettant de mieux concilier leur vie privée et leur vie professionnelle. Ce système gagnant-gagnant rencontre d’ailleurs de plus en plus de succès auprès des entreprises. L’état a mis en place des mesures fiscales très incitatives afin qu’elles puissent accompagner leurs salariés en leur cofinançant une place en crèche : 83 % de la dépense engagée par celles-ci est subventionnée par l’Etat.

 

N’hésitez donc pas à demander à votre DRH ou à votre patron si celui-ci est d’accord pour mettre en place ce type de dispositif en exposant les nombreux avantages d’une telle installation. Pour appuyer votre demande, vous pouvez lui transmettre le livre blanc de Crèche Attitude qui permet de tout savoir sur la mise en œuvre d’un dispositif de places en crèche.

 

Il existe de nombreux moyens de favoriser un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Parmi eux, la participation au financement du mode de garde représente un incontournable pour améliorer le bien-être des parents et des enfants tout en faisant diminuer l’absentéisme et augmenter la productivité des entreprises. Un système avantageux pour tous qui n’a plus à faire ses preuves !