La morsure chez les petits enfants et bébés

Les morsures entre jeunes enfants sont très fréquentes entre 6 mois et 2 ans, particulièrement dans les crèches ou les milieux collectifs. Ces morsures peuvent déstabiliser les adultes, aussi bien les professionnels des crèches que les parents. Pourquoi mon bébé mord ? Comment réagir en cas de morsure ? Comment parler à l’enfant qui mord ?

 

Nous vous donnons nos explications sur les morsures, quelques conseils pour réagir en cas de morsure en collectivité, mais aussi des exemples de livres pour vous permettre d’aborder le sujet avec les enfants de manière ludique !

 

 

 

 

Pourquoi bébé mord ?

 

Le bébé découvre le monde extérieur en le portant à sa bouche. Il mordille, lèche, suce les objets qui se trouve à sa portée. L’enfant reconnait la texture, les odeurs la matière, la saveur…

 

Avec l’apparition des premières dents, les mouvements de la bouche pour sucer s’enrichissent et se transforment pour apprendre à mordre. Il va utiliser ce nouveau mouvement, comme il le faisait avec l’ancien, pour découvrir, exprimer son affection et ses désirs. C’est un acte impulsif qu’il ne peut contrôler.

 

La morsure d’un bébé bien que « naturelle » et par du développement, ne doit jamais être passée sous silence. Le tout petit qui a mordu n’a probablement pas compris que son geste pouvait faire mal. Dès les premières morsures, il convient d’être ferme et de dire clairement « NON » à l’enfant. L’enfant qui a mordu a besoin d’être écouté : l’adulte doit comprendre ce qui s’est passé afin de l’accompagner dans ses besoins et l’aider à contrôler ses pulsions.

 

L’enfant se construit progressivement, s’affirme et se différencie de l’autre. Il développe sa personnalité. La morsure d’un enfant plus grand (2 ans) vient souvent exprimer et/ou accompagner un état émotionnel, un malaise qu’il ne sait identifier, dont il ne saisit pas la nature. Il ressent le besoin de se protéger, se sent perturbé : colère, mécontentement, ou encore simple curiosité…

 

L’enfant a le droit d’exprimer son malaise mais n’a pas le droit de faire mal à l’autre. L’adulte en crèche se positionne. Il est là pour aider l’enfant à comprendre ce qui le perturbe, et atténuer sa souffrance, sa colère, frustration.

 

Que faire en cas de morsure ?

 

Le professionnel s’occupe en tout premier lieu de l’enfant qui a été mordu ; le soigne et le console, et posant des mots sur son ressenti et parfois son incompréhension. Il réaffirme clairement l’interdiction de mordre.

 

Il condamne l’acte, pas l’enfant qui a mordu. Il pose des mots pour l’enfant et avec lui, lui propose des modes symbolisés d’expression de sa violence (anneaux de dentition, coussin de colère, peluche, coin « défouloir », pâte à modeler ou boite à colère …), utilisation de jeux symboliques pour rejouer certaines situations et mettre en scène certains conflits ou angoisses. Jouer à la guerre n’est en aucun cas la faire ! L’enfant apprend à contenir et à contrôler cette énergie qui l’envahi. Aider l’enfant à élaborer, construire sa pensée et ne pas le laisser se sentir submergé par ses impulsions et angoisses.

 

Nous cherchons toujours à comprendre ce que nous a signifié l’enfant : colère dû à un partage de jouets, jalousie précoce, frustration dans la difficulté de communiquer… Ou encore douleurs dues aux poussées dentaires.

 

Nous organisons l’aménagement de l’espace de vie afin que chacun ait en nombre et qualité les jouets désirés. Que chacun puisse librement investir un espace de jeu correspondant à ses besoins. Nous favorisons au maximum les relations en petits groupe et de dualité avec l’adulte « privilégié pour l’enfant ».

 

Nous favorisons l’expression des possibilités motrices. Nos professionnels sont au sol, auprès des enfants afin d’être réactifs et efficace dans l’intervention. Nous mettons en place une observation affinée de l’enfant concerné, afin de mieux comprendre les tenant et les aboutissants.

 

Aider l’enfant à nommer ses sentiments, ses émotions pour obtenir peu à peu leur reconnaissance et maîtrise.

 

Les livres permettent d’aborder ce thème avec les enfants, et de lui donner des solutions :

 

La morsure. K. Dupont-Belrhali.Ed Milan

Bye-Bye Les morsures. E. Verdick. Ed Broché

Aîe, Prune mord. C. Clément-Gery. Ed Bayard Jeunesse

ça fait mal la violence. C. Dolto-Tolich. Ed Mine de rien

Grosse colère.  M. D’allancé. Ed Broché

On ne peut pas. J. Ashbé. Ed Ecole des loisirs