Travailler en crèche : tout savoir sur les métiers de la petite enfance

Éducateur de jeunes enfants, auxiliaire de puériculture, assistante maternelle… Les métiers de la petite enfance sont aussi divers que variés. Vous souhaitez travailler en crèche ? Découvrez les formations qui mènent aux différents métiers, les fourchettes de salaires ainsi que le profil type pour trouver un emploi dans une crèche.

 

Les différents métiers de la petite enfance

Contrairement aux idées reçues, travailler en crèche ne se résume pas à occuper un emploi d’auxiliaire de puériculture. Les établissements de garde de jeunes enfants ont également besoin de personnel de santé comme des infirmières, d’éducateurs pour aider les enfants à s’ouvrir socialement, et de personnel encadrant pour gérer les équipes. Les métiers de la petite enfance comprennent :

• l’auxiliaire de puériculture, ou auxiliaire de crèche qui s’occupe des activités d’éveil et de l’hygiène ;

• l’infirmière qui prodigue les soins aux enfants en cas de besoin et intervient de manière ponctuelle sur différents établissements ;

• l’éducateur de jeunes enfants (EJE) qui s’occupe de sociabiliser les enfants dès leur plus jeune âge à travers des activités ludiques et participatives ;

• la directrice de crèche dont le rôle est non seulement d’encadrer son équipe, mais aussi de s’occuper des questions administratives.

 

Les formations pour travailler en crèche

Plusieurs formations permettent de travailler en crèche. Ces formations sont possibles dès le CAP et jusqu’à Bac +5, voire plus pour les métiers de la santé et de l’encadrement. Dans le domaine du paramédical, par exemple, les métiers de la petite enfance ne sont accessibles qu’à partir du Bac ou d’un diplôme équivalent, avec un examen d’entrée pour les concours. Il existe plusieurs diplômes pour travailler en crèche et dans les différents domaines de la petite enfance :

• le CAP petite enfance avec lequel il est possible de passer le concours d’ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles). Il permet d’acquérir les compétences nécessaires au bon développement et à l’hygiène des enfants ;

• le diplôme national d’éducateur de jeunes (équivalent à Bac + 3) ;

• le diplôme d’Etat d’infirmier (équivalent à Bac + 3). Il permet d’occuper un poste d’infirmière en crèche ;

• le diplôme d’Etat de puériculture (équivalent Bac + 4).

 

Travailler en crèche sans diplôme, c’est possible !

Vous souhaitez travailler dans le domaine de la petite enfance, mais ne disposez d’aucun diplôme ? Bonne nouvelle, les emplois en crèche ou en micro crèche ne sont pas réservés qu’aux diplômés !  Pour travailler en crèche sans diplôme, vous pourrez soit trouver un poste d’auxiliaire de crèche, soit obtenir des équivalences en effectuant une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), tout cela sans avoir à passer par le CAP petite enfance ni le concours d’ATSEM.

Sans CAP, une personne sera généralement employée en tant qu’animateur d’accueil ou agent technique en CDD. Sous réserve de sérieux et de travail satisfaisant, elle pourra espérer décrocher un CDI en quelques mois ou quelques années.

Pour devenir ATSEM et travailler dans une crèche sans diplôme, vous devez répondre à l’une de ces exigences :

  • vous justifiez d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans une profession équivalente à celle d’ATSEM ;
  • vous êtes parent de trois enfants.

 

Travail en crèche : la fourchette des salaires

Les salaires des personnels de crèche dépendant avant tout du niveau d’études. Ainsi, les animateurs et les auxiliaires de puériculture touchent le SMIC en début de carrière. A Bac +3, les infirmiers et les éducateurs de jeunes enfants se rapprochent de 1 300 à 1 500 € net en début de carrière, pour atteindre les 2 000 € net en fin de carrière.

Les métiers de la petite enfance en crèche les mieux payés sont ceux d’infirmière puéricultrice et de directrice de crèche, qui peuvent atteindre les 3 000 € en fin de carrière.

D’une manière générale et comme dans tous les secteurs, plus le poste occupé demande un diplôme important et implique de lourdes responsabilités et plus le salaire sera élevé.

 

Les qualités requises pour travailler avec des enfants

Travailler en crèche implique d’apprécier la compagnie des enfants, d’être patient, mais aussi d’être à l’écoute tant des enfants que des parents. Il faut également apprécier occuper un poste polyvalent, aussi bien axé sur l’hygiène que sur l’apprentissage. L’auxiliaire de crèche, par exemple, doit être capable de faire le lien entre les enfants et les parents. Pédagogue et patiente, elle met tout en œuvre pour participer au développement des plus petits. La directrice de crèche, quant à elle, apprécie tout autant la compagnie des enfants que les tâches administratives. Elle sert de lien entre les équipes et sait communiquer de façon claire, neutre et précise. Quant à l’infirmière en crèche, son métier la prédispose à s’intéresser tout ce qui est relatif à la santé et aux enfants. Attentionnée, à l’écoute et méticuleuse, elle aime aider les autres et se montre dynamique et patiente.

Toute personne souhaitant travailler en crèche se doit également d’être ouverte d’esprit et de savoir se remettre en question, sans jamais rester sur ses acquis. Le relationnel, la patience et l’observation sont ses atouts principaux.

 

Postuler